Histoire sexe gratuit confidence intime recit porno
AccueilHistoires érotiqueshistoires érotiques en famille
Dernière mise à jour :
lundi 2 avril 2012







Mots-clés
Histoires :
confession intime
Histoires :
Hetero
Brèves
Envoyer vos histoires coquines
jeudi 8 mars

Nous vous rappelons que vous pouvez envoyer vos histoires érotiques et coquines a notre équipe de joyeux coquins qui éditera avec plaisirs vos récits et confidences intimes sur les pages de notre site de récits libertins.

Pour nous communiquer vos histoires de cul une adresse mail unique vpg-fr@hotmail.fr

Pour partager avec les autres votre passion de l’écriture et de l’érotisme.

BONNES FETES DE NOEL ET DU NOUVEL AN
jeudi 29 décembre

L’équipe d’histoire sexe gratuit vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année 2011.

Vous étés de plus en plus à venir consulter les récits érotiques et les confidences intimes gratuites, et nous vous en remercions.

N’oubliez pas que se site de charme et de sexe permet aussi de voir des photos érotiques et des vidéos pornos. Il est bon de préciser que c’est grâce aux achats fait sur ses ventes de vidéo de sexe que nous pouvons offrir cet espace de libertinage coquin ou vous pouvez lire gratuitement des histoires de sexe.

Nous profitons de cette occasion pour vous rappelez que vous pouvez vous inscrire en quelques minutes et poster immédiatement vos propres récits érotiques, c’est simple et cela ne demande pas de compétences spécifiques. Nous avons déjà la joie d’avoir plusieurs rédacteurs et nous espérons que vous serez de plus en plus nombreux a nous envoyez vos récits coquins et libertins.

Une fois encore au nom de toute l’équipe d’histoire sexe gratuit nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année ainsi qu’une année 2007 pleine de bonheur et de sexe.

Raoul Webmestre Histoire-sexe-gratuit.be

Bob and Leslie’s fantasies
jeudi 1er février

Bob and Leslie’s fantasies c’est le titre du scénario que Noemi nous a envoyée. Se film n’existe pas encore et peut etre n’existera jamais, mais vous allez pouvoir découvrir épisodes par épisodes cette histoire érotique et libertine.

Le scénario sera découpé, et une nouveau morceau sera proposer tout les 5 jours a vous nos passionnés de fin libertinage ou de textes pornographiques.

Votre point commun a tous, l’amour de la lecture et du fantasme communiqué par les mots. Au contraire d’une grande majorité qui a une préférence pour l’image, par le biais de vidéos pornographiques ou de photos. Avec le scénario de Noemi nous allons tenter de lié les deux.

Premiere partie de cette histoire de sexe libertin

Avec un peu de retard le site est ouvert
mercredi 7 juin
Avec un peu de retard votre site d’histoires coquines gratuites est enfin ouvert.. Bon il n’est pas trés sexe mais nous allons faire le maximum pour le rendre plus jolie. Nous vous rappelons que pour les histoires gay porno vous pouvez consulter notre partenaire spécialisé dans se type d’histoire le site www.gay-portail.be il propose également des galeries de photos et vidéos pour adultes gay et hétéro.
Ouverture de Histoire sexe gratuit
vendredi 12 mai

Il nous reste encore pas de travail avant de pouvoir vous offrir un service digne de se nom.. la collecte d’histoire croustillante n’est pas simple.

Vous pouvez vous aussi nous envoyer vos propres histoires nous les diffuserons avec plaisir.. et un cadeau vous attendra :-)

Le site devrait ouvrir officiellement le 1 juin 2006 si tout se passe correctement

Nous vous souhaitons donc une bonne journée.. et a bientot sur www.histoire-sexe-gratuit.be

Je suis un garcon si gentil
lundi 21 novembre 2011
par raoul

Je vais vous raconter une terrible aventure qui m’est arrivée aux Antilles plus précisément à la Martinique.

Je suis le genre de type dont les femmes disent :"il est gentil",cette expression a le don de me faire bondir car la comparaison avec un animal domestique est vite faite.

En fait, alors que mes potes sont des tombeurs en puissance je me contente généralement de sourire lors des récits de leurs ébats, car en fait j’ai une vie des plus tranquilles, une femme sympa un bon job... mais c’est tout.

Mon histoire ressemble à celle de beaucoup d’autres hommes mais cette existence des plus calme va être bouleversée par l’apparition dans ma vie d’une femme.

Une femme que je connais très bien puisqu’il s’agit de l’épouse d’un ami de mes parents sur laquelle je n’avais jamais fantasmé, comme j’ai pu le lire dans d’autres récits. En fait j’avais la prétention de penser qu’un "gentil garçon" de 21 ans comme moi se rabaisserait à draguer, ou même à flirter, avec une femme au bord de la cinquantaine, et qui de plus venait à chaque réception de famille, en compagnie de son mari et de ses enfants.

Je n’avais jamais imaginé que ce sont ces liens d’amitié avec mes parents qui auraient fait que je me retrouve dans son lit conjugal, alors que ses petits enfants dormaient dans la pièce voisine, et que son mari accompagnait mon père à une remise de médaille.

Vous vous demandez où je veux en venir... Bien voilà la réception de remise des médailles ne m’intéressant pas, ces fameux amis qui débarquent comme chacun le sait au moment où l’on doit s’en aller, arrivèrent, me donnant un léger espoir de pouvoir échapper à ce supplice.

Mon père proposa à son ami de l’accompagner car il ne voulait pas que je gâche la fête. Celui-ci s’empressa de dire oui, et j’eus la lourde tâche de raccompagner Sylvie chez elle...

Je me permets de l’appeler par son prénom car nous sommes depuis très intimement liés.

Arrivés chez elle, elle congédia la nounou de ses petits enfants, qui je dois le dire était très à mon goût, mais bon...

Je prenais congé quand elle me proposa de l’aider à cueillir des fruits dans son jardin. Pendant qu’elle se changeait ; je mis l’échelle contre l’arbre et elle me dit que c’est elle qui cueillerait les fruits car je devais maintenir l’échelle pour elle.

Une fois au sommet de cette échelle, quelle ne fut pas ma surprise de voir un abricot (le sien ) bien mûr au lieu des cocos que l’on devait cueillir. Ma petite salope ne portait pas de culotte et se penchait pour que je puisse voir son fruit bien juteux à portée de main. Elle semblait ne pas avoir remarqué mon regard et ma soudaine virilité du haut de son perchoir... Erreur de ma part car elle m’excitait volontairement alors que je croyais dominer la situation si j’ose dire.

Quand ma maîtresse descendit de son arbre perché avec en bouche son majeur, mon sang ne fit qu’un tour et... je pris la fuite, dans sa maison, honteux et en colère contre moi-même car j’aurai pu avoir enfin de quoi me pavaner devant mes potes.

Elle m’offrit la chance de me rattraper car après avoir vérifié que tous les enfants dormaient, elle est apparue nue devant moi au beau milieu du salon où je m’étais réfugié...

Sylvie et ses gros seins tombants se rapprochèrent de moi. Ne pouvant que bander et attendre, je pris de nouveau la fuite vers sa chambre en pensant que le lit conjugal constituait un rempart infranchissable pour une femme mariée.

Elle me rattrapa et se mit à baisser mon short tout en prenant en bouche mon sexe gonflé par l’excitation et avide de sensations fortes et nouvelles pour moi. J’ai protesté sans résultat lui rappelant les liens qui unissent nos deux familles. Sylvie répondit calmement mais sans arrêter de me sucer que nous aurions des liens plus forts, et plus intimes désormais.

Ayant ainsi vaincu mes derniers atouts, je me décidai, moi le "garçon gentil" à prendre des initiatives et je me mis à appliquer les positions que j’avais vu des milliers de fois sur le net et sur la chaîne cryptée. Elle se mit à gémir et plus ses cris étouffés parvenaient à mes oreilles plus je la défonçais, jusqu’à une jouissance commune.

Ainsi moi le "new bad boy" j’avais fait jouir une femme expérimentée, je me sentais fort, très fort, jusqu’au moment où je compris que Sylvie ne jouissait pas de plaisir, et qu’en fait elle était en larmes.

Je lui demandai si je lui avais fait mal, tout en sentant ma toute nouvelle confiance de bon baiseur s’évanouir au fur et à mesure... Ne posez jamais les questions dont vous n’allez pas aimer les réponses... ce vieil adage s’applique à moi car elle m’avoua, la salope, que si elle avait couché avec moi c’était pour se venger de... MON PERE qui, après l’avoir baisée pendant plus de 10 ans, l’avait laissée tomber pour une de mes amies.......

Mon père, ce héros, où plutôt ce trou du C..., baisait la femme de l’un de ses meilleurs amis et maintenant il baisait une amie de son fils, une de mes amies...

Je me sentais vidé, mon bel univers familial s’était écroulé comme ma bite après cette baise intense.

Rempli de haine je me mis à bander et je baisai sans retenue cette salope comme pour la punir d’avoir vendu la mèche, elle ne protesta pas, impuissante devant ma hargne et elle jouit de tous mes coups de butoir.

Je partis satisfait de ce plaisir solitaire, et malheureux de devoir affronter mon père, avec la mauvaise impression que cette amie en question n’était autre que ma femme....

Post-scriptum :

Apres cette lecture pourquoi ne pas regarder une VIDEO COCHONNE


Répondre à cet article